Nous lançons notre cabinet de recherche de talents grâce à une méthode innovante, basée exclusivement sur les compétences, le potentiel et la personnalité !

Avez-vous pensé à recruter… sans CV ?

Le CV est à l’évaluation d’un candidat ce que la liste d’ingrédients est à un aliment. Elle donne des informations objectives et quantitatives mais laisse de côté le principal. Vais-je l’aimer ? Quelle histoire va-t-il me raconter ? Quel moment vais-je vivre en le dégustant/partageant ?

Avec l’envie de se centrer sur l’essentiel, Mehdi Mora et moi créons notre cabinet de recrutement autour d’une démarche innovante dont le but est de découvrir la personne qui se cache derrière son CV.

Après plusieurs années passées en cabinets de recrutement et dans des services RH nous avons acquis la conviction que nous pouvions recruter différemment. Aujourd’hui nous avons l’envie de faire bouger les lignes et l’enthousiasme pour se lancer.

De la faible prédictibilité d’un recrutement « classique »

Selon une étude de Frank Schmidt et John Hunter (citée par Nicolas Galita dans son excellent article), « les entretiens non structurés et la prédiction de performance sont corrélés à seulement 14 %. » Et ce n’est pas tout, toujours dans le même article, Nicolas Galita cite les différentes méthodes de recrutement dans l’ordre d’efficacité et ça nous donne ça :

  • Les années d’expérience sur un poste similaire : 3%
  • Le contrôle de références : 7%
  • L’entretien non structuré : 14%
  • Les tests de capacités cognitives (QI par exemple) : 26%
  • L’entretien structuré : 26%
  • Demander un échantillon de travail : 29%

« Aucune des méthodes n’a de taux de corrélation pleinement satisfaisant. C’est pour cela que l’on recommande de toujours combiner les méthodes. Par exemple, lorsqu’on combine un entretien structuré, un échantillon de travail et un test on arrive à un taux de 63%. »

Osons le recrutement sans CV, place à l’expérientiel !

Forts de ce constat, Mehdi Mora et moi avons lancé notre cabinet de recrutement : KALATEA.

Nous souhaitons que nos candidat·e·s soient évalué·e·s sur la base exclusive de leurs compétences, de leur potentiel et de leur personnalité et que cela soit efficace et le plus prédictif possible de la réussite sur le poste !

Nous souhaitons intégrer dans nos short-lists une personne qui s’est arrêtée plusieurs années pour élever ses enfants, prendre soin d’un parent malade, s’occuper d’elle-même après une longue maladie ou tout simplement pour prendre le temps, voyager, flâner, ne rien faire.

Nous voulons dénicher des talents ayant des parcours « atypiques », alambiqués, multiples, de slasheurs·ses.

Pour nous, l’entretien doit se centrer uniquement sur les compétences, le potentiel et les soft skills sans que le candidat ne doive expliquer encore et encore un « accident » de parcours. Dans un contexte de plein emploi des cadres, c’est l’expérience candidat et futur collaborateur qui est en jeu !

L’intégration, une phase cruciale

Nous avons constaté également que la période d’intégration est bien trop souvent laissée de côté. Or, nous pensons qu’il s’agit d’une phase cruciale de l’expérience collaborateur, déterminante pour les performances futures. C’est pourquoi nous accompagnons nos recrues et leurs managers pendant les 6 premiers mois du contrat grâce à un coaching d’intégration basé sur :

  • Une meilleure connaissance de soi
  • Une compréhension fine des attentes de son poste
  • La création d’une feuille de route pour les mois et les années à venir

Vous souhaitez en savoir plus ? Contactez-nous au 06.50.14.26.91.